_zen

QUESTIONS LES PLUS FREQUENTES
CONCERNANT LA PRATIQUE
DU TAI JI QUAN ET DU QI GONG

1 - Quelle différence y a t'il entre Taichi-chuan et Tai ji quan, Chi-kung et Qi gong ?
Tai chi chuan = Tai ji quan
Chi-kung = Qi gong
Entre ces termes seule la méthode de transcription diffère. La méthode Pinyin (romanisation internationale du chinois) est la plus moderne (par exemple : Tai ji quan, Qi gong). C'est pourquoi, lorsque s'ajoute la difficulté de prononciation, on entend parler de Tchi gong, Tchi kong, ki gong, ki kong...
La différence entre Taichi et Tai chi chuan est une nuance plus subtile ; en effet Chuan (Quan) signifie : poing , mais également école (école de Kungfu dans les arts martiaux chinois) ;ainsi selon le contexte, la situation on préférera tel ou tel terme ; par exemple : les applications martiales du Tai chi chuan...

2 - Quelle différence y a t'il entre le Tai ji quan et Qi gong ?
Le Tai ji quan est une discipline d'inspiration martiale ; ses techniques sont issues d'une tradition de combat et on retrouve donc dans la pratique : des déplacements, des coups de pied, des coups de poing, différentes sortes de frappe...La réalisation lente de ces techniques permet une régulation du corps, de la respiration, de l'esprit.
Le Qi gong est constitué de postures ou de séries de mouvements réalisés lentement et sur place. Le relâchement du corps, la régulation de la respiration permettent d'atteindre un haut niveau de relaxation et de concentration.
Ces deux pratiques sont différentes, bien que leurs objectifs se rejoignent parfois. Il existe ainsi des Qi gong spécialement conçus pour la pratique du Tai ji quan ; on parle alors de Tai ji Qi gong ou Tai ji gong (Taichi chi-kung ou Taichi kung)

3 - Quelle différence y a t'il entre le Tai ji quan et le yoga ?
Le yoga est originaire d'Inde. Les séances de yoga s'articulent autour d'un certain nombre de postures statiques ou dynamiques (selon un enchaînement précis) ; l'étirement musculaire, le travail respiratoire améliorent la condition physique et la souplesse, l'état de relaxation, la concentration, la connaissance de soi. Pour bien visualiser quelques unes de ces postures vous pouvez vous reporter aux photos de démonstration sur le site (en lien) du Shobukaï (section Yoga).
Les mouvements de Taichi s'enchaînent dans ce que l'on appelle une forme. Il existe de nombreuses variantes de ces formes qui diffèrent par le nombre de mouvements et le style (Yang, Chen...).
Même si parfois les effets du Taichi, du Qi gong et du yoga ne semblent pas si éloignés, la philosophie de ces pratiques n'en demeure pas moins assez différente. Le futur pratiquant ne doit donc pas hésiter à se documenter, à interroger les professeurs afin de trouver la voie qui lui convient le mieux.

4 - Qui peut pratiquer le Tai ji quan et le Qigong ?
Tout le monde peut pratiquer. Si votre condition physique le permet vous accentuerez certaines positions afin de percevoir d'autres sensations. Il n'y a pas de compétition entre les pratiquants, ni passage de grades ce qui permet à chacun d'évoluer selon le rythme qui lui convient.

5 - Est-il facile d'apprendre le Tai ji quan ?
La personne qui débute doit assimiler les bases du déplacement, les techniques fondamentales pour atteindre par la suite d'autres niveaux de pratique. Un travail sérieux, persévérant permet des progrès rapides. Mais quels que soient vos attentes et vos objectifs de progression, vous pouvez ressentir les effets bénéfiques du Taichi dès les premières séances.

6 - Pourquoi la pratique des armes dans une discipline telle que le Tai ji quan ?
Les pratiquants d'aujourd'hui recherchent essentiellement une amélioration de leur niveau de santé et non plus une réelle efficacité des techniques de combat. C'est pourquoi l'épée, la lance, le sabre, l'éventail sont utilisés principalement pour l'esthétique que confère leur maniement. Réaliser des formes avec armes permet également d'affiner la sensibilité et d'atteindre des niveaux de compréhension très profond de l'art du Tai ji quan.

7 - Quel équipement pour pratiquer ?
Des vêtements assez amples, souples conviennent ainsi que des chaussures destinées à la pratique en salle. Le club propose chaque année un achat groupé de pantalons (noirs, souples) et de tee-shirts (noir avec le logo de la section).

8 - Où pratiquer en dehors des entraînements ?
Vous allez pratiquer des formes assez longues et qui nécessitent un certain espace.
Comment alors répéter chez soi ? Vous pourrez travailler par séquences de mouvements ; il existe également des formes qui ne requièrent que peu de place ; on peut même réaliser des séries de mouvements sur place. Mais, quel que soit l'espace dont on dispose, l'idéal reste la pratique en plein air !

Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas à les poser soit par la rubrique du blog : contacter l'auteur, soit en venant directement aux séances d'entraînement.